Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


L'Italie au galop et la Grèce vite fait !

Publié par Catherine & Gilbert sur 10 Juillet 2016, 19:07pm

Catégories : #Il était une fois en 1996 la KKH de Lahore à la Kundgera Pass

Les trulli à Alberobello ( image du Web le scan de ma diapo étant illisible )

Les trulli à Alberobello ( image du Web le scan de ma diapo étant illisible )

C'est que, si nous avons la chance de pouvoir aller jusqu'à le frontère Chinoise via le Pakistan, nous n'avons pas trop le temps de lambiner .

Départ donc le 13 juillet à 14h30 de chez les Layssac.

Au compteur Kilomètrique 52.860 Km

Première étape par la très belle route des Alpes de haute Provence et arrêt au Mont Genèvre. T° extérieure à 9heures du soir 9°C.

Le 14 , Départ vers 8 heures le matin. Etape d'autoroute exclusivement, pas très intéressante. Arrêt le soir à Porto San Giorgio sur la plage. Baignade et le soir gelatti.

Le 15 au départ 53.912 Km. Bain de mer et douche, froide mais fabuleuse avant le départ. A midi, re-bain de mer à Campo Marino. L'eau était super. Installation d'une variation Gitane du camp du drap dor ( à rayure le drap d'or :-) ) . L'apès midi, visite de l'impressionnant château de Castel Del Monte de Frédéric II ( XIII° siècle ) construit en forme d'octogone avec une tour à chaque angle de l'octogone elles mêmes de forme octogonale.Bien que dénommé "château" cet édifice n'avait pas de fonction militaire, c'est certain, par contre l'octogone est une figure géométrique hautement symbolique intermédiaire entre le carré qui représente la terre et le cercle qui représente l'infinité du ciel et marque le passage de l'un à l'autre, Campo Del Monté était peut-être une sorte de "temple du Savoir" ? Le soir visite du joli village d'Alberobello et ses célèbres trulli, étonnant croisement entre le village des Schtroumpf et les gorfas tunisienne. Nous mangeons une pizza à Alberobello pour 53000lires, ce qui, pour 4 nous paraît très raisonnable, puis nous reprenons la route jusqu'à Brindisi. Nous dormons sur le port pour être à pied d’œuvre demain matin.

Le 16 au départ 54.554 Km.

Apès une nuit très agitée et très bruyante sur le port, nous partons faire les démarches pour l'embarquement.. Journée farniente sur le bateau où il n'y a pas grand monde, ce qui nous permet de trouver des places assises à l'ombre. Pendant toute la journée nous avons le loisir d'obsrver les autres passager qui nous observent :-D .. Un groupe d'allemands qui ont passé la journée à boire cognac,whiskies, vodka et autres en plein soleil et ont fini leur journée rouge apoplectique et fin pétés. Un couple de français bizarres, elle, trop élégante dans une robe de soirée 3Suisses et le mec trop âgé pour être son fils et trop jeune pour être son mari. Dolo, pense que le camping-car est l'outil de travail de la dame....Et un jeune couple allemands, superbes tous les deux avec un bébé adorable.

Débarquement à 19h30 à Igouménitsa. Nous faisons étape dans une merveilleuse petite crique que conaissent les Layssac à Platéria pour y avoir déjà fait étape. Jacques et Gilbert vont acheter des slouvakis et pendant que nous préparons le repas, Jacque revient à l'eau. Le soir nous allons jusqu'au village à pieds boire une bière.

Le 17 juillet, après une nuit dormi à poings fermé.

au compteur 55495Km. Départ après avoir un peu discuté avec un couple de retraités de la région parisienne qui ont passé trois mois dans leur camping-car sur cette plage. Sympa.Un plein de gasoil à 168 drachmes soit environ 4 Frs le litre.

Nous quittons Igouménitsa par une très belle route de montagne. Le paysage, d'abord méditerranéen, change rapidement et devient mi-Cévennes, mi-Rif marocain. Il paraît que c'est le paysage typique des Balkans.

On s'arrête à Metsovon, très joli petit village de montagne devenu très touristique. Nous avons fait les courses pour midi et rencontré au bistrot une vieille dame d'origine française, mariée à un grec qui habite Athène. Elle était en vacances à la montagne. Passé le col de Metsovon 1705M et pique-nique dans la descente. Dans l'après midi nous visitons rapidement les Météores, extraordinaires montagnes comme des cheminées de fées surmontées de monastères. Des Météores à Thessalonique on traverse une plaine très fertile. La route est bonne mais un peu ennuyeuse. Le soir on fait étape à Aspro-machin, moche ça ressemble à Palavas avec des touristes Bulgares et de l'ancienne Yougoslavie avec bizarrement des plaque d'imatriculation toujours estampillées YU. Apès le repas, on déménage à cause d'une boîte de nuit qui s'est mise en branle juste en face de notre campement.

Les Météores

Les Météores

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents