Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


9 - Roumanie - Sibiu : le Parc Hanou et fin du voyage.

Publié par catherineGil sur 6 Juillet 2008, 22:00pm

Catégories : #Roumanie en camping-car

 

Sibiu : Parc Hanou : les superbes toits de chaume d'une grange traditionnelle .

 

Le 29 août

Ce matin, le temps est radieux, alors, nous décidons d'aller visiter le parc Hanou.En fait, il se trouve tout près de l'endroit où nous avons passé la nuit et dans le parking du parc, il y a un coin réservé aux CC . Si nous l'avions su, nous serions venus nous garer là !

Il est vraiment très agréable de se promener dans ce joli cadre de bois, de prairies, de ruisseaux , et de lacs tout en admirant ces techniques de constructions et de mécaniques traditionnelles. Sans nous en rendre compte, nous marchons de 9 heures du matin à 13 heures trente. On n'a sans doute pas tout vu, mais en passant devant l'auberge, on se rend compte qu'on mangerait bien un morceau. Ensuite on passe à la boutique d'artisanat de l'entrée et comme les objets présentés sont de très bonne facture, nous faisons nos derniers achats cadeaux et nous prenons la route pour Cluj Napoca. Tant pis, on ne visitera pas Sibiu, crevés par notre promenade de ce matin.

 

 

 

Sibiu : Parc Hanou : mécanisme en bois d'un moulin à eau .

 

La route jusqu'à Cluj Napoca est pour une fois excellente. Nous traversons ces villages "Saxons", bien moins riants et jolis que ceux du Maramures et de Bucovine, mais qui doivent malgré tout être tous à visiter....ça sera pour une autre fois Sourire

Nous arrivons au camping Faget à Cluj qui est des plus rudimentaire, mais tout de même dans un cadre champêtre, au dessus de la ville, qui n'est pas déplaisant. Un peu cher tout de même, 6€50 pour les "commodités" cassées ou inexistantes . Nous ressortons le barbecue et des voisins de CC viennent nous demander s'ils peuvent à leur tour l'utiliser. Bien sur ! Nous nous attendons à prendre le repas ensembles, alors je sors table et chaises, mais non, une fois leur grillade cuite, ils retournent dans leur fourgon. Dommage .

Le 30 aout

Nous descendons visiter la ville avec le bus. Il fait une chaleur étouffante. La ville est mignonne mais bon, sans plus. Nous allons lever le nez dans un gros bazar avec légumes, fruits, fromage ( toujours le même fromage de vache à différents niveaux de maturité de "blanc" à très sec ) et des tas de vêtements et de chaussures made in china. Après notre tour dans le bazar, nous revenons déjeuner en ville et tout l'après-midi nous déambulons en nous traînant de terrasses de bistrot en terrasses de bistrot tant il fait chaud et lourd. Puis, nous prenons un taxi pour remonter au camping, parce que le prochain bus qui va dans notre direction ne part qu'en toute fin d'après-midi. Pas plutôt arrivés un gros orage se déclenche, et on est bien contents d'être rentrés à temps.

 

 

Le marché de Cluj Napoca.

 

Le 31 août

La route, de Cluj Napoca à Timisoara est une très jolie petite route de montagne. Le camping de Timisoara est le camping le plus cher que nous ayons jamais vu, même en France, mais il est tard et on n'a pas trop envie de chercher un endroit où nous garer, la ville est "moche", en tous cas ce qu'on en a vu, et bon, on fait étape là cette nuit. Je demande au placeur pour quelle raison ce camping est aussi cher et il nous explique qu'ils se veulent sélectifs. J'éclate de rire ! En effet le prix est tout ce qu'il y a de plus dissuasif ! Pour n'importe qui d'ailleurs ! Le camping, qui contient peut-être cinquante emplacements CC est quasiment vide, mis à part deux ou trois CC Allemands. Comme je ris,le placeur , bien inutile d'ailleurs puisqu'on a l'embarras du choix, rajoute - Vous comprenez, on ne veut pas de ces Roumains du Sud. Ben tiens ! Bonne ambiance ici ! Par dessus le marché les douches sont vieilles, douteuses et sans eau chaude, à tel point que nous nous douchons au CC . Et pour couronner le tout, notre frigo est vide, hier nous avons eu la flemme de faire des courses au bazar et surtout de les trimballer tout l'après-midi, résultat, il nous faut aller au restaurant du camping....Mais là, divine surpriseCool non seulement le cadre est joli, mais en plus le service et le menu sont dignes d'un trois étoiles, on n'en demandait pas tant, mais on en profite .

Le 1er septembre

Il pleut, départ de Timissoara vers la Serbie et la Croatie. A Novi Sad nous quittons le Danube et nous sommes pris sous une chape de tristesse en voyant en traversant certains villages les traces de la guerre , maisons brûlées, immeuble mitraillés, squelettes de château d'eau....désolation....nous sommes loin, depuis quelques jours, de l'ambiance "Petite Maison dans la Prairie" du début du voyage où tout était joli, charmant, chaleureux , joyeux.

Le 2 septembre nous arrivons à Ptuj ( jolie, charmante, chaleureuse, joyeuse, petite ville Sourire ) où nous passons encore deux jours, et la boucle est bouclée.

En rentrant sur Montpellier, nous faisons étape à Soave, une jolie bourgade de Vénétie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents