Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


5 - Slovaquie - Hronsek et Banska Bistrica

Publié par catherineGil sur 11 Juillet 2008, 17:00pm

Catégories : #Slovaquie en camping-car


2-d--Slovaquie-Hronsek-et-Banska-Bistrica 2-d--Slovaquie-Hronsek-et-Banska-Bistrica




Hronsek : Le temple protestant .

Après l'orage du soir qui hier avait pris des allures de mini tempête , pluie tombant en trombes, branches qui volent, Zébulon secoué sous les rafales, c'est par une petite route toute plate , bordée de saules, serpentant entre des près limités par des haies bien fournies, et les Tatras en fond de tableau, que nous rejoingnons Hronsek . Une fois de plus nous sommes étonnés par l'absence de troupeaux dans ces jolis pâturages et je ris en pensant à une anecdote que m'avait raconté un ami pour illustrer la rivalité entre tchèques et slovaques - " Lorsqu'un tchèque a besoin d'une vache, il vient la prendre en Slovaquie mais lorsqu'elle a besoin de chier, il la ramène " - et je me dis que c'est peut-être pour éviter que les techèques ne viennent prendre leurs vaches, et surtout qu'ils ne les ramènent, que les slovaques les cachent Mort de rire !

Hronsek

Il s'est remis à bruiner lorsque nous arrivons à Hronsek, nous nous garons sous le panneau indiquant le temple,qu'on n'aperçoit pas à travers la végétation très fournie et les arbres, devant une magnifique maison baroque rose, complètement à l'abandon.




Hronsek : la superbe maison baroque hélas à l'abandon .


Les Habsbourgs n'interdisaient pas la construction d'édifices religieux protestants mais ils devaient être construits en moins de un an, à l'extérieur des villages, ne devaient pas comporter de clocher et être exclusivement en bois, ce qui interdisait l'utilisation de clous et imposait l'absence de cloches . Le temple de Hronsek correspond exactement à ces critères. Construit sur une petite île de la rivière Hron, avec son befroid à coté, il pouvait à l'origine accueillir 1600 fidèles. Depuis il a été modifié, mais sans déroger à la règle, et peut encore accueillir plus de 1000 personnes.



Hronsek : le befroi du temple qui, conformément à la règle, est construit à coté du temple.


A l'intérieur, un autel au mécanisme compliqué comporte 5 panneaux illustrant 5 les cinq périodes de l'année religieuse et qui tourne en fonction de la période où l'on se trouve. La vieille dame qui nous fait visiter a immédiatement repéré ma croix huguenote, et du coup, elle accepte de nous commenter la visite en Russe, mais ne nous autorise pas pour autant à prendre des photos de la splendide charpente, ni de l'autel.


Hronsek : le temple protestant, sur cette photo on peut voir les chevilles en bois qui maintiennent du mur extérieur  ainsi que les beaux bardeaux qui nous rappellent la jolie église de Déséti dans le Maramures .

Par contre, elle me montre les photos d'un couple de pasteurs protestants français qui ont été mariés l'an dernier par le pasteur de Banska Bistrica dans ce temple, et semble assez déçue que je ne les connaisse pas .Sourire Si encore elle m'avait dit leur nom, peut-être aurais-je pu les relier à quelque famille protestante, mais là , juste les photos, ça ne me disait rien.... Bref, comme c'est la première fois que nous pouvons admirer une de ces superbes constructions en bois, typique de cette région, nous repartons enchantés de notre visite.


Banska Bistrica : la place centrale .


Banska Bystrica

Il pleut toujours, mais la ville est charmante avec ses maisons peintes et sa très jolie place centrale ( ça finit par faire rengaine ce refrain mais elles sont si jolies et pimpantes ces villes de Slovaquie , que nous ne pouvons nous empêcher de le répéter encore et encore ! ) aux superbes bâtisses témoins de sa richesse passée. Banska Bystrica possédait les plus importantes mines d'argent et de cuivre du continent Européen, qui faisaient la richesse du royaume de Hongrie.


Banska Bistrica : une autre petite place dans le prolongement de la place centrale .


Nous visitons le musée de la Slovaquie centrale dans la magnifique maison Thurzo, un musée très intéressant avec des collections d'instruments de musique, fujaras, toutes plus belles et décorées les unes que le autres, sitars, sorte de cabrettes, cornes de bergers ; outils divers, ustensiles, vaisselle, costumes, meubles, armes, tableaux et sculptures en bois peint, le tout très bien installé et mis en valeur . Nous sommes les seuls visiteurs, alors la gardienne nous ouvre la section archéologique qui est en cours de réfection pour nous faire admirer la jolie petite vache néolithique en os ( Ah, je savais bien qu'il y avait des vaches dans ce pays même si on n'en voit aucune dans les près ! ) . Il y a semble-t-il une belle collection de silex, haches, percuteurs, pas mal de poterie, mais tout est en vrac dans des caisses ou posé au sol et on n'ose pas farfouiller pour voir.



Banska Bistrica : une rue vers la place centrale


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

virtual natacha 20/07/2008 21:10

Bienvenue dans ca et la !
Je suis bien contente qu'elle attire des nomades.
Vive notre belle planete :-).

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents