Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


6 - Slovaquie - Vlkolinek, Kermazoc,Levoca .

Publié par catherineGil sur 11 Juillet 2008, 16:50pm

Catégories : #Slovaquie en camping-car


2-e--Slovaquie---Vlkolinek-Kermazoc--Levoca 2-e--Slovaquie---Vlkolinek-Kermazoc--Levoca





Vlkolinec .

Vlkolinec

Vlko signifie loup et le village de Vlkolinec est un village de chasseurs, perdu dans les montagnes des Vel'ka Fatra, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, en raison de ses maisons en bois peint.


Vlkolinec .


Il vaut vraiment le détour ne serait-ce que parce que c'est un village bien vivant adorable et accueillant. A l'entrée du village sont exposées des sculptures en bois taillé à la hache qui rappellent l'adresse des gens de la région pour travailler le bois et c'est avec beaucoup de plaisir que nous nous promenons dans les petites rues dominées par les montagnes où paraît-il habite l'ours.



Vlkolinec : quelques unes des sculpures taillées à la hache.

 

De plus près ça donne ça :


 

Ou bien ça :

Heu .... oui.... mais non, c'est juste un troll qui escalade une cuillère à soupe !


Hier soir, nous avons campé prés du lac de Liptovsky Mikulas . Le paysage est superbe et nous avons eu droit à un coucher de soleil magnifique mais ce matin c'est à nouveau sous la pluie que nous prenons la route pour Kezmaroc, on regrette le beau soleil d'hier à Vklolinec !


Kezmarock : le château .


Kezmarok

Est encore un très joli petit bourg, décidément, ça tourne au refrain Sourire , maisons paysannes baroques renaissances aux couleurs pastel dans le centre ville et maisons plus simples et plus colorées dans les faubourgs autour du château que nous ne visiterons pas en détail, préférant musarder dans la ville.


Kezmarok : les maisons très colorée du faubourg au pieds du château.


La petite route qui rejoint Kezmarok à Levoca est charmante si ce ne sont les "villages tziganes" assez désespérants avec leurs allures de bidonville érigés de bric et de broc très largement à l'écart des villages slovaques, que nous avons commencé de voir en bordure de cette route. Nous aurions bien voulu savoir quels étaient les rapports entre ces populations tziganes, installées là depuis des siècles, le XIV° si mes souvenirs sont exacts, et la population Slovaque , mais il semble que le sujet soit tabou et, pour ce qu'on a pu en voir, les relations entre les deux populations, se limitent à : pas de relations du tout. Une sorte d'apartheid qui tient les tziganes à l'écart, complètement, de la renaissance économique que nous avons pu constater en Slovaquie.

Certainement, nous ne devrions pas, nous, français, mis à part au plan humain, voire humanitaire, nous en soucier outre mesure, ne sommes nous pas là en touristes pour consommer du paysage et des musées ? Mais il se trouve que la Slovaquie est en Europe dés lors, cet apartheid au coeur de l'Europe, à l'égard des tzigane devient le notre au plan politique . Non ?


 

Levoca : l'hôtel de ville


LEVOCA

Bon, Sourire , toujours la ritournelle, Levoca ? Adorable bourgade médiévale . On remarque le joli hôtel de ville, une drôle de maison peinte en trompe l'oeil en face et on visite, en groupe dûment constitué, et moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, l'église Saint Jacques et son retable Renaissance de 19 mètres de haut . Comme d'habitude on ne comprend rien aux explications mais il n'y a pas de visites en Anglais, ni en Russe ( quelle horreur ) et encore moins en Français et, non, il n'est pas possible de visiter en dehors d'un groupe, même en payant l'entrée .


Levoca : facade en trope l'oeil sur la place de l'hôtel de ville.


En début d'après midi nous nous installons dans le superbe camping de Levoca, installé à quelques kilomètres de la ville en pleine montagne. Le cadre est vraiment magnifique avec tout plein de ballades à faire en forêt tout autour. Le soir, nous dînons au restaurant du camping, très agréable aussi, en compagnie d'un couple Néerlandais et leurs enfants, étonnés et ravis que l'un de nos fils ait fait ses études d'architecture au TU de Delft dont la réputation au niveau Européen n'est plus à faire. ( Tiens ? l'Europe à nouveau ! ) Nos discutons un moment de ce que nous avons vu en Slovaquie et de ce que nous comptons voir dans les jours à venir. Eux, rentrent à La Haye par la Pologne, le lendemain .


Levoca, la façade de l'hôtel de ville.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents