Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


Lima

Publié par Catherine & Gilbert sur 11 Juillet 2010, 01:32am

Catégories : #Amérique du Sud - le carnet de bord

LimaLes Pénas des quartiers de Lima pour la fête du Mondial

 

Perou-Lima Perou-Lima

Le 12 Juin,

Nous nous avançons vers Lima car nous ne voudrions pas arriver dans cette grande ville de nuit. Nous perdons du temps à chercher du pain, puis à nous arrêter pour pique-niquer à midi et finalement les 5DLM nous rattrapent lorsque nous avons fini de manger. Nous passons devant comme Gil à l'adresse de l'hôtel Hitchhikers, le seul à notre connaissance qui accepte de recevoir des camping-cars et ma fois avec le GPS et mon guidage assisté sur le plan très incomplet du Routard, nous y arrivons directement ! Coup de génie ou coup de bol ? Je vous laisse choisir
A Peine sommes nous installés "au chausse-pieds" dans la petite cour du Hitchhikers que nous voyons arriver Jacques et Michel avec leurs monstres à roulettes. Bon, va falloir réfléchir comment se serrer pour que tout le monde puisse y entrer.....

 

 

LimaEmpilement dans le petit parking du Hitchhiker


Mais ce n'est pas cet exploit le plus sensationnel de la soirée ! Figurez-vous que si avant hiers ils n'étaient toujours pas revenus de leur survol de Nasca à midi, c'est parce que le Cesna de 12 places, un avion tout neuf, a été détourné le matin de leur survol et que l'aéroport de Nasca à été fermé et sous surveillance pendant plus de sept heures !!! D'abord un avion de surveillance est parti survoler les site parce qu'ils ont cru qu'il s'était écrasé comme celui du mois de février de cette année, puis, les autorités ont été prévenues, que l'avion était détourné, par un cartel de la drogue et en route vers le Brésil !!!!

13 juin,

Oui, ça a l'air idiot d'être à Lima et de passer la matinée à faire du ménage mais c'est pourtant ce que j'ai fait !!! Impossible de vivre dans un espace réduit s'il est infect alors voili,voilou


Lima

 

Pénas dans les rues de Lima


L'après midi nous allons au centre ville et, au lieu de visiter les musées, nous nous laissons emporter par la fête. Dans les rues les danseurs et les orchestres des pénas viennent des quartiers populaires de la ville et défilent en dansant . On suit donc le cortège et Gil fait autant de photos qu'il peut. Ensuite on va traîner sur une place où il y a plein de marchands ambulants ainsi que des petits amphithéâtres ou des conteurs font leur spectacle. On rentre le soir au Hitchhikers usés jusqu'aux genous mais ravis et on trouve encore l'énergie le soir d'aller faire un tour à l'énorme centre commercial qui domine l'océan à Miraflores où on déguste un excellent café péruvien et retour sous un petit crachin à l'hôtel/camping.

Le 14 juin,


Lima

La falaise de Miraflores


Toujours ce crachin sur l'océan mais on retourne au centre commercial dans l'espoir de faire des photos de la falaise impressionnante au dessus de la mer. On traîne encore un moment , puis retour au camping car pour déjeuner et ballade en centre ville l'après-midi. On visite le centre ville, la cathédrale, le monastère Saint-François avec les catacombes, ensuite, on va boire un pot sur la place saint Martin.

Le 15 juin,


Lima
Musée de la Banque Centrale

 
Bon, ce coup ci, on décide de partir de bonne heure au programme, visite du musée de la Banque Centrale et Réserve du Pérou où on a la chance de tomber sur un guide vraiment passionnant, du coup on y passe bien trois heures à admirer des céramiques de toutes les cultures et la très belle collection de bijoux en or trouvée dans les tombes Mochicas et Chimù. Un régal. En sortant on va gouter un civiche de poisson, spécialité péruvienne s'il en est, de poisson cru, j'adore, Gil déteste, puis direction le musée d'Anthropologie, d'Archéologie et d'Histoire de la Nation, très intéressant aussi. J'avais très envie aussi d'aller visiter le musée Herrera mais là, on a notre saoul de céramique et de bijoux du coup on rentre directement au Hichhikers , enfin directement, façon de parler car le taxi nous balade longuement dans des quartiers impossibles de Lima. Heureusement on avait négocié le prix avant de monter mais Gil finit par lui donner plus que négocié car le malheureux nous à trimballés pendant plus d'une heure et demi dans d'inextricables embouteillages . Courses au super marché du coin pour deux jours, récupération du linge ( et oui, ça aussi c'est indispensable ) et repos. Demain nous partons assez tôt vers le Nord.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents