Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


Pigüe, Sierra de la Ventana et lac de Pigüé du 8 au 16 Mars

Publié par Catherine & Gilbert sur 21 Mars 2010, 17:12pm

Catégories : #Amérique du Sud - le carnet de bord

Pigüe
Pigüé, la radio locale !

Argentine---Pigue-et-la-Sierra-de-la-Ventana Argentine---Pigue-et-la-Sierra-de-la-Ventana

Le lundi 8, on reprend la route pour .... Pigüé. En cours de route on s'arrête à une station YPF espérant avoir un peu de Wi-Fi mais rien.

Le Mardi 9, il pleut des cordes et c'est sous une pluie battante que nous arrivons à Pigüé. Gil est un peu déçu qu'on ne l'attende pas avec tambours et trompettes lui qui attend Pigüé depuis si longtemps  mais bon, un tour au camping municipal détrempé bien que dans un cadre bien agréable nous décourage. Nous élisons donc domicile en plein centre ville sur le parking face à la municipalité, à l'angle de la rue ...de Rodez !!! On n'y croit pas !!!

Le mercredi 10 mars
Un beau soleil et tout change ( enfin pour moi, soleil = vision plus que trouble mais bon...)
En se promenant, on voit un magasin arborant fièrement un blason de l'Aveyron, on rentre et là, on est accueillis à bras ouverts. Le patron téléphone à sa mère qui vient nous rencontrer, téléphone aussi aux divers contacts que nous avait donné Nathalie Auguy, la Maire de Saint-Côme d'Olt, et tout ce monde, malgré que ce soit en pleine semaine, s'interrompt dans son travail pour venir nous saluer. Etre Aveyronnais à Pigüé est un véritable laisser passer. En nous promenant l'après-midi dans ces jolies rues accueillantes propres, et bien ombragées, devant une boutique d'artisanat, nous entendons parler français. Il s'agit d'un couple Lozérien, ici, à Pigüé, la nuance est importante  qui sont chez le couple de profs dont Nathalie Auguy nous avait donné les coordonnées et plus tard, alors que je sors du camion pour aller faire une course, je vois notre Lozérien qui arrive avec François. Lui et son épouse, habitent à deux pas et nous invitent à aller chez eux.  On bavarde...d'Aveyron et d'Argentine un bon moment puis François nous améne, d'un coup de voiture sur la colline voisine admirer Pigüé de haut, et  la Serra de la Ventana au loin . "Le massif le plus ancien d'Amérique" nous dit-il.

PigüéPigüé, Vue sur la Sierra de la Ventana depuis le haut du calvaire.

 Je ne sais si c'est exact mais le fait est que la semaine précédente ils ont retrouvé les restes d'un dinosaure en construisant un chemin pour aller à une hacienda. Ensuite, il nous amène voir le cimetière délirant que ces Aveyronnais qui ont fait fortune, ne sachant que faire de leurs sous, se sont construit . Ca ne vaut pas Shar-I-Zindar  a Samarcande  mais c'est étonnant.


Pigüé
Pigüé le cimetière.

Il m'indique aussi un opticien, " L'optique Saint Génièz " ( Tu y crois toi ? ) qui va me refaire des lunettes de soleil à ma vue, bien foncées et bien grandes . Elles seront prêtes mardi. Il me tarde bien de les avoir pour mettre mes yeux à l'ombre.

Jeudi, promenade dans la ville et au musée très intéressant où on apprend que ces gens sont venus en emportant leur outils. Qu'en fait, ils avaient été choisis pour leur savoir faire et que, dés leur arrivée, sitôt quelques cabanes sommaires construites, au grand étonnement de ceux qui étaient déjà là, ils se sont mis à défricher d'immenses étendues d'arrache pieds. D'ailleurs, la devise de Pigüé est : " Ne dis pas,fais".
La première année fut difficile, les techniques agricoles qui donnaient un rendement en Aveyron n'étaient  adaptées ni au climat, ni à la terre, la seconde année fut une année de sécheresse mais finalement, bon an mal an, ces premiers colons firent avec des fortunes inégales leur trou en Amérique  et ça se voit encore dans la ville de Pigüé où à l'évidence, les gens vivent très bien .
Un fait à noter ce sont ces premiers colons Aveyronnais qui créèrent la première coopérative d'Argentine et d'Amérique du Sud.


PigüéPigüé : Sierra de la ventana . La ventana, la fenêtre, elle est là !

Vendredi, samedi et dimanche, on va faire un tour à la Sierra de la Ventana et au lac de Pigüe. La route à travers la Pampa est très belle et très verte avec de jolis petits villages de vacances au bout de pistes  assez cabossées mais moins que celle qui conduit au lac de P
igüé. La-bas, on à vraiment l'impression d'être au bout du monde.

PigüéLe lac de Pigüé


 On discute un moment avec un grand-père qui est venu pêcher avec son petit fils. Il nous explique que le lac est très bas en ce moment car il est alimenté par deux rios qui descendent de la Sierra où encore cette année et ça fait deux années consécutives, il ne pleut pas. Résultat les poissons manque d'oxygène et viennent s'échouer sur la plage . En effet nous avons vu plusieurs perches assez grosses, mortes sur la berge. Il n'empêche que l'endroit, qui doit être très animé en été, est très agréable et très calme en cette saison où nous sommes presque seuls.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents