Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


Quebrada de Cafayate et Salta

Publié par Catherine & Gilbert sur 5 Juin 2010, 16:42pm

Catégories : #Amérique du Sud - le carnet de bord

Quebrada de Cafayate

Quebrada de Cafayate

 

Argentine-Quebrada-de-Cafayate Argentine-Quebrada-de-Cafayate

 

Argentine-Salta Argentine-Salta

 

 

Après cette passionnante visite accompagnés par un guide vraiment super, en route vers Salta par la Québrada de Cafayate....bon je me répète... mais absolument spectaculaire. On est tentés de s'arrêter tous les cinquante mètres pour faire des photos !
Arrivée au camping de Salta encore assez tard ou on retrouve les amis allemands des 5DM . Après le repas, on va rendre visite au " Paille" et à " L'étoile" qui sont eux aussi à Salta. Si contrairement  à ce que dit Lonley ce camping municipal est très, très loin d'être un des plus beaux camping d'Argentine, en tous cas, c'est un bon lieu pour faire de jolies rencontres. Nous sommes ravis de retrouver "Les Pailles" et de faire connaissance avec Guen et Sébastien de " L'Etoile" que nous ne connaissions qu'au travers de leur blog.

 

Salta

Salta

 
Le 11 Mai,

 

Journée farniente pour les uns et en ce qui me concerne gros ménage dans Zébulon qui me prendra toute la journée . La poussière des piste s'étant infiltrée absolument partout.

Le 12 Mai,

Encore Salta. Mise à jour du blog prévue Il me faudra la journée pour télécharger juste quelques photos.


Salta

Salta les enfants déguisés pour la fête

 

 

 

Le 13 mai

 Le matin, fin de la mise à jour du blog et l'après midi, visite de Salta. C'est une ville qui a beaucoup de charme avec ses maisons de style colonial. Nous allons passer un long moment au musée archéologique de haute montagne (MAAM) fort bien fait autour de la découverte de trois momies d'enfants découvertes au sommet du volcan LLullaillaco.

" Les activités religieuses dans le monde andin étaient liées à la Nature et à la Fertilité; tout particulièrement le cycle agricole et les saisons. Un des rituel le plus important du calendrier Inca était la "Capacocha" ou "Capac Hucha" qui peut se traduire comme "obligation royale" et qui se réalisait pendant le mois consacré à la récolte.
Entre avril et juillet, il était organisé des fêtes où l'on offrait aux dieux des offrandes de reconnaissance et de gratitude, nombre d'entre elles associées à l'ancêtre inca Mama Huaco, qui leur avait offert le premier maïs. Les cérémonies avaient lieu sur les montagnes, lesîles et autres lieux de culte ou "huacas" qui se trouvaient sur tout le territoire "Tawantinsuyu" et servait à unir les espaces sacrés avec le temps ancestral.
Des quatre coins de l'Empire Inca, certains villages envoyaient un ou plusieurs enfants à Cusco, choisis pour leur exceptionnelle beauté, dépourvus de tout défaut physique, généralement des enfants de caciques. Ils étaient sensés créer des liens et réaliser des alliances avec les ancêtres à travers divers rituels. A cette fin,on les réunissaient sur la place principale de Cusco, face aux statues de Viracocha ( dieu de la création ) du Soleil "Inti, du Tonnerre "Kulun" et de la Lune " Killa". Les sacerdoces effectuaient des sacrifices d'animaux puis, aux coté de l'Inca célébraient des mariages symboliques entre les enfants des deux sexes ensuite, ils faisaient deux fois le tour de la place autour du "Ushnu, construction représentant le centre symbolique du monde Inca. Suite à cette célébration, les enfants, prêtres et accompagnateurs retournaient à leurs villages avec l'interdiction d'emprunter les chemins tracés. Ils devaient marcher tout droit, franchissant les obstacles de tout types. Le pèlerinage selon l'éloignement et les difficultés rencontrées pouvait durer de plusieurs semaine à plusieurs mois. A leur arrivée, les pèlerins étaient acclamés avec joie et une fête était organisée à la suite de laquelle les enfants étaient richement vêtus. On leur donnait à boire de la "chicha" (alcool de maïs) et lorsque finalement ils s'endormaient, on les déposait dans un puit accompagnés d'un riche "ajuar" ( ensemble d'objets mortuaires). Selon la croyance Inca, ces enfants ne mourraient pas mais rejoignaient les ancêtres sensés veiller sur le village du haut des sommets des montagnes.
Les sacrifices humains se réalisaient uniquement dans les huacas les plus importants de l'empire Inca et pour des occasions très spéciales comme la mort d'un Inca, celui-ci amorçant son voyage vers le "temps des Aïeuls"." - Extraits du fascicule du MAAM de Salta.

Le 14 Mai
Le matin nous partons à la recherche de pneus neufs pour Zébulon, pas si faciles à trouver. L'après midi, nous revenons en ville avec Rachel et les enfants des 5 DM pendant qu'Igor va faire faire une révision en régle de la Land Rover. Visite du couvent de Carmélites Saint Bernard puis farniente au soleil sur la place centrale. En fin d'après-midi nous assistons à une fête organisée pour le bicentenaire de l'Argentine.Soirée sympa avec d'autres français : Yann, Annabelle et leurs deux filles Lise et Leïa. Le temps est plus que menaçant.

 

 

Salta

 

Salta : prêts pour la fête

 

 

Le 15 Mai,

Je vais faire un tour à YPF pour mettre le blog à jour pendant que Gil et Igor vont faire remplir leurs bouteilles de gaz, mais le wi-fi est très mauvais ce matin et ne cesse de "décrocher" alors, je n'ai pas le temps de faire grand chose. L'après midi, on papote au camping et le soir, on déguste une superbe grillade au feu de bois tous ensemble malgré le temps menaçant et le froid.

Le 16 Mai,

Pluie toute le journée, Gil Yann et Igor fabriquent un abri avec les auvents et une toile de tente . Papotage toute la journée sous cet abri de fortune. Le soir, je fais un "tajine" qui n'a de tajine que le cumin pour tout le monde, mais ça nous réchauffe un peu. Rencontre très sympa aussi avec Joëlle et Klaus un couple de notre âge à peu prés

 

Le 17 Mai,

Départ de Salta sous la pluie. On avait bien sympatisé avec Annabelle, Yann et leurs deux filles. Encore une jolie rencontre au camping de Salta qui n'est intéressant que pour ça. Le temps est encore très menaçant et glacial. On s'arrête à San Salvador de Jujuy pour une visite éclair du musée qui serait sans doute très intéressant si les objets n'étaient pas déposés un peu en vrac. Le soir étape au camping "El Refugio" à Yala. très joli camping, dans un petit bois de pins avec des habitaciones bien agréable pour les 5DM qui se gèlent avec ce temps dans leurs tentes de toit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents