Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carnets Nomades

Carnets Nomades

Récit en photo et bavardages de nos voyages en camping car en Europe centrale, Europe de l'est et du nord; Asie Centrale et Amérique du sud


Tilcara, Humahuaca, Purmamarka et vers San Pedro de Atacama

Publié par Catherine & Gilbert sur 5 Juin 2010, 20:10pm

Catégories : #Amérique du Sud - le carnet de bord

 

 

Tilcara

 

Tilcara : cache cache sur le marché

 

Argentine-Tilcara Argentine-Tilcara

 

Le 18 Mai ,

Grand soleil ce matin. La route qui nous conduit à Tilcara est absolument superbe. Nous arrivons au camping "El Jardin" juste avant midi ce qui nous permet d'aller visiter l'ancien village pré-inca et pré-hispanique ( de 900 à +/- 1500 aprés Jc ) Pulcara dont quelques "fiscara" ont été restaurées ce qui fait un bon complément à la visite de l'autre jour de Quilmes. En effet on comprend mieux le système d'habitations enterrées et de rues à hauteur des toits. Les poutres qui soutiennent les toits sont en bois de cactus et le torchis pour faire le toit est posé sur des roseaux par contre les maisons sont construites en pierre exactement comme à Quilmes.

 

Tilcara

 

Tilacra : le site archéologique très restauré de Pulcara.

 


En redescendant de Pulcara, nous allons faire un tour au jardin botanique d'altitude, ( nous sommes en effet à 2500M environ ) où on peut voir et surtout entendre une pierre qui sonne. C'est la première fois que nous voyons ou plutôt entendons un rocher avec un son aussi clair et aussi juste . Un Do absolument parfait.
Fin d'après-midi passé en promenade dans le très charmant et dépaysant village de Tilcara.

19 Mai,

Visite du musée de Tilcara où on nous montre qu'en fait les gens vivaient le plus souvent à l'extérieur de ces fameuses maisons qui servaient de ressere pour les produits alimentaires et parfois de ... cimetière, les défunts étant mis dans de grandes jarres à un ou plusieurs, entourés de tout un matériel funéraire et enfouis dans le sol des maisons . Ce n'était cependant pas toujours le cas puisqu'à Pulcara il y a aussi une nécropole avec toujours le même système de jarres enfouies dans la terre. On peut admirer aussi dans ce musée toute une collection de céramiques différentes selon les villages environnants où elles ont été fabriquées ainsi que des outils et des masques de danse. Une vidéo explique que ces danses avaient encore lieu il n'y a pas très longtemps mais explique une personne d'un certain âge un peu navrée "ça n'intéresse plus les jeunes..." alors, elles n'ont plus lieu.


Humahuaca

Humahuaca

 

Argentine-Humahuaca Argentine-Humahuaca

 

Après cette visite, on part faire un tour au très joli mais très touristique village de Humahuaca puis on revient en fin d'après-midi vers Purmamarka au pied de la montagne aux sept couleurs où entre les montagnes qui renvoient la chaleur, il fait nettement moins froid qu'a Tilcara.

Quebrada de Humahuaca

Quebrada de Humahuaca

 

 

 

A cette saison c'est bien agréable mais en été, ce doit être intenable.

Pumamarka

Purmamarka

Argentine-Pumamarka Argentine-Pumamarka

 

Le 20 Mai,

Visite  de Purmamarka, dominé par la montagne aux sept couleurs et sa charmante église dont la chaire, et le plafond sont en bois de cactus.

 

 

Altiplano

Vers le col de Jama

 

Argentine-Altiplano Argentine-Altiplano

 

En fin de matinée, nous prenons la route vers Susques d'abord puis San Pedro de Atacama . Une fois de plus le paysage jusqu'au premier Col à 4100 mètres est splendide avec ses grosses montagnes couvertes d'une végétation rase qui donne l'impression qu'elles sont recouvertes d'un tissus de velours, à cette saison mordoré. Rencontre avec nos premières vigognes Ensuite on redescend sur la Salina grande. C'est notre premier grand salar, et nous sommes impressionnés par l'étrangeté du décor d'un blanc éblouissant avec les montagnes de différents bleus en fond.

 

AltiplanoAu loin Salina Grande


Ensuite on remonte sur Susques où on est bien contents d'arriver car Zébulon était plus que assoiffé par l'ascension....On arrive à la station au point mort, on n'aurait pas fait deux kilomètres de plus ! Et on monte toujours jusqu'à un haut plateau à 4300M. Par ci, par là, des petites fermes en adobes et toits de pisé dont certaines sont équipées de panneaux solaires. Gros troupeaux de lamas, de vigognes de moutons et de chèvre. Puis,c'est la frontière Argentine où, malgré le grand soleil, il fait un vent terrible et un froid de geux. On passe la frontière avec l'Argentine en cinq minutes, pensant trouver la frontière chilienne tout près mais non, vingt, trente, kilométres passent dans un décor fabuleux de montagnes ici beige rosé et toujours pas de frontière .

 

Altiplano

 

 

Finalement, les 5DM qui s'étaient un peu retardés à la frontière Argentine nous rattrapent et nous disent que la frontière du Chili se passe à l'entrée de San Pédro de Atacama bon ouf ! On craignait de devoir retourner, honteux jusqu'à la frontière Argentine pour expliquer qu'on n'avait pas trouvé la frontière chilienne ! On aurait eu bonne mine ! Bref, on monte toujours vers 4800 ou 4900 mètres, des gendarmes nous arrêtent, ils n'ont plus de batteries, et nous, on n'a pas le câble pour les dépanner et  il fait toujours ce vent glacial. Heureusement pour eux, Igor a tout ce qu'il faut et ils démarrent au quart de tour.
Arrivée à San Pédro à la nuit, entrée au Chili sans problème et étape pour ce soir dans un camping minable et cher à oublier . Dés demain nous chercherons autre chose.En attendant, nous partons faire un tour dans le village qui nous fait vraiment penser à une oasis marocaine ou bien à une oasis d'Asie centrale. Près de la place, on traverse une sorte de bazar où nous nous régalerons de traîner demain. En attendant, on va manger dans un petit restau sympa et lorsqu'on retourne au camping, on a la surprise de voir la Land des 5DM garée à coté de Zébulon alors qu'ils nous avaient laissés, les cabanas du camping étant vraiment minables, pour partir à la recherche d'un hôtel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents